Déballage des NAS QNAP TS-128A et QNAP TS-328

Vous utilisez déjà votre box Internet pour stocker des films et partager photos et musique entre tous vos appareils mais il n'y pas assez de place ? Votre box Internet ne permet pas de stocker de données ou vous ne souhaitez pas les mettre sur ce matériel ? Vous souhaitez sauvegarder les données, en plus de les partager ?
Un NAS permet de répondre à toutes ces situations et bien d'autres.


Dans mon cas, je souhaite sauvegarder sérieusement mes données. J'ai donc acheté ces deux modèles de NAS simultanément. Voyons de quoi ils ont l'air !

Le NAS

C'est quoi ?

L'objet et la fonction d'un NAS sont décrits dans son nom, Network Attached Storage, qu'on pourrait traduire par "(Matériel informatique de) Stockage en réseau" en français : c'est un mini-ordinateur, dédié au stockage d'information (et optimisé pour), connecté à vos ordinateurs, smart-phones, imprimantes et tout autre appareil qui en est capable par le même réseau Ethernet, le même que le boîtier de votre fournisseur d'accès à Internet par exemple.

Il est également tout à fait possible de concevoir son propre NAS sur la base de quasiment n'importe quel matériel informatique capable de se connecter à un réseau et auquel peut-être associé un espace de stockage. Des environnements logiciels dédiés sont d'ailleurs disponibles pour cet usage.

À quoi ça sert ?

La fonction principale du NAS est l'hébergement en réseau de données.
De cette fonction peuvent découler de multiples utilisations.

Ainsi, un NAS permet d'accéder aux informations qu'il contient depuis différentes machines "utilisatrices". Par exemple, on peut rédiger un document sur l'ordinateur de bureau et le stocker sur le NAS. Un ordinateur portable, par exemple, pourra alors être utilisé pour consulter ou récupérer ce document depuis le NAS, sans passer par un envoi par e-mail ou par une plateforme de partage de fichiers sur Internet.

Dans la même idée, un NAS permet également d'étendre virtuellement les capacités de stockage d'un ordinateur ou d'un smart-phone en utilisant les données hébergées sur le NAS sans les stocker sur les appareils utilisateurs.

En développant un peu plus le point précédent, il est possible d'utiliser un NAS pour le stockage de films, de musique ou de photos, très consommateurs d'espace de stockage et dont nous avons rarement besoin en permanence sur notre ordinateur.

Grâce à la centralisation de données gourmandes au sein d'un NAS, ces films et autres contenus multimédias deviennent accessibles depuis de nombreux périphériques compatibles, avec le protocole UPnP par exemple, comme les téléviseurs, les mini-chaînes, les tablettes, les cadres photo, les consoles de jeux et pratiquement tout ce qu'on peut imaginer pour regarder des films et des photos ou écouter de la musique, pourvu que le lecteur en question puisse accéder à un réseau informatique.
Cette centralisation permet, en plus, de profiter du contenu simultanément depuis plusieurs appareils.

Si on pousse ce sujet encore un peu plus loin et que l'on profite de l'utilisation simultanée des données qu'un NAS permet, il est également possible de s'en servir pour réaliser du travail collaboratif, c'est-à-dire de l'édition de documents réalisée par plusieurs personnes (ou machines), simultanément (collaboration) ou alternativement (concurrence).
La capacité d'édition concurrentielle ou collaborative dépend alors du logiciel d'édition, le NAS n'étant pas l'élément limitant.

De plus, en explorant encore l'aspect "centralisation", beaucoup de NAS permettent également de partager d'autres périphériques, normalement dépourvus de capacités de mise en réseau.
De nombreux NAS proposent le partage d'imprimante USB par exemple.

Grâce à toutes ces possibilités et à la capacité de stocker d'imposants fichiers, les NAS sont également de plus en plus capables de servir de station d'accueil pour caméras de vidéo-surveillance, en stockant les enregistrements en temps réel.
Ajoutons à cela qu'un NAS est voué à fonctionner sans discontinuité. Ceci permet d'accéder à des fonctions de télé-surveillance (surveillance du domicile depuis le travail ou écoute bébé vidéo depuis le jardin) ou de portier à distance.

Puisque le NAS est en fonctionnement continu, celui-ci permet également de télécharger des données lorsque les ordinateurs sont éteints ou que personne d'autre n'a besoin du débit maximal pour accéder à Internet (pour regarder des vidéos, jouer aux jeux vidéos dans les meilleures conditions, faire une vidéoconférence, ...).
Ainsi, le téléchargement de la méga mise à jour d'un logiciel pourra être pris en charge par le NAS.
Ce téléchargement étant, de fait, mutualisé sur le NAS, cela permet d'éviter que toutes les personnes concernées téléchargent la même méga mise à jour depuis chaque machine la nécessitant.

En parallèle, les NAS peuvent être utilisés pour protéger les données qui y sont déposées, par duplication des données sur plusieurs disques (RAID), sauvegarde, limitation des droits d'accès ou cryptage.

Enfin, on peut noter que le partage de données en réseau (pas nécessairement par un NAS toutefois) permet l'utilisation de celles-ci par des machines hétérogènes sans difficulté, le passage par un protocole réseau permettant de faire abstraction du système de fichiers des machines utilisatrices (partage de fichiers entre ordinateurs Windows et ordinateurs Linux par exemple).
Ceci limite, par contre, les propriétés des fichiers à celles étant communes à tous les systèmes de fichiers et transmissibles par réseau.

Quelle est sa place ?

La famille des NAS regroupe toute une déclinaison d'appareils dont les performances, les capacités et les destinations sont très variées.
Ainsi, il en existe énormément de variantes, allant des NAS abordables, permettant de partager des fichiers en famille en un clin d'œil, aux NAS destinés à être installés dans des centres de données, configurés, pilotés et surveillés en permanence par des professionnels, permettant de ne jamais faire perdre d'information ou de temps à l'entreprise utilisatrice.
Notez que j'ai écrit jamais en italique ; nous traiterons cet aspect dans un autre article mais, tout comme impossible n'est pas français, jamais est illusoire.

Concernant les NAS du même type que ceux auxquels nous nous intéressons ici, accessibles tant techniquement que financièrement, ceux-ci sont particulièrement destinés aux environnements privés ou à de très petites entreprises.
Ils ont vocation à être facilement configurables et disposent de beaucoup de fonctions multimédia par exemple.
Enfin, ce type de NAS est voué à être aussi discret que le boîtier de votre fournisseur d'accès et tâche de rester économe, tant en consommation électrique qu'en usure de ses composants.

Comment s'en sert-on ?

À la lecture des chapitres précédents, on peut voir l'étendue des possibilités offertes par un NAS.
Pourtant, leur utilisation reste simple.

D'abord, les fabricants de NAS ont créé des logiciels de gestion bien faits et dont l'utilisation est souvent claire et bien guidée.
Ensuite, les NAS disposent souvent d'une interface "en ligne" permettant d'accéder à la majorité de leurs fonctions comme on accède à un site Internet.

D'autre part, la majorité des logiciels multimédias prennent en charge l'accès au NAS de manière transparente, en rendant les données qu'il contient disponibles de la même manière qu'ils le feraient avec les données lues depuis un CD, un DVD, une clé USB ou ses données locales.

Dans le même ordre d'idée, les logiciels de sauvegarde prennent en charge les accès en réseau, ceci étant l'essence même d'une sauvegarde, à savoir créer une copie distante des données pour les retrouver en cas de défaillance de la machine d'origine.

Ainsi, le suivi des assistants ou des documents de présentation du NAS ou du logiciel concerné suffira généralement à profiter des capacités offertes.

Qnap

Qnap est une entreprise taïwanaise spécialisée et réputée dans la conception de NAS, que ce soit dans le milieu privé que dans le milieu professionnel.
Son site Internet est accessible en français à l'adresse https://www.qnap.com/fr-fr/.

Déballage

QNAP TS-128A

Le QNAP TS-128A est un NAS une baie, c'est à dire pouvant accueillir un seul disque dur.
Il dispose d'un microprocesseur quad-cœurs fonctionnant à 1,4 GHz et d'1 Go de RAM.
Vous trouverez la page qui lui est dédiée sur le site Internet de QNAP ici.
Le QNAP TS-128A dans son emballage
Présentation du contenu de la boîte...
... et des caractéristiques du NAS
En face avant, le TS-128A dispose d'une prise USB, permettant d'y connecter une imprimante ou un disque externe par exemple.
Au titre de ce dernier usage, celui-ci propose une copie de ses données vers le disque qu'on y aura branché par un bouton également disponible en face avant.
Enfin, des voyants permettront de surveiller son état et son activité.

Face avant du QNAP TS-128A
Côté droit du QNAP TS-128A
En face arrière, le QNAP TS-128A dispose de deux prises USB, d'une prise réseau type RJ-45 et de sa prise d'alimentation.
Face arrière du QNAP TS-128A
Le mini guide collé sur le côté gauche du NAS propose plusieurs moyens de réaliser automatique son installation, grâce à la "Cloud Key" qui lui est dédiée.
Côté gauche du QNAP TS-128A avec mini guide de démarrage
L'ouverture du NAS se fait simplement et sans outil, grâce à la vis avec collier située dessous.
Le QNAP TS-128A ouvert, pour insertion d'un disque dur 3,5''.
Enfin, le QNAP TS-128A coûte environ 140 € sur Amazon ou sur Ebay.

QNAP TS-328

Le QNAP TS-328 est un NAS trois baie, pouvant donc accueillir jusqu'à trois disques durs.
Il dispose également d'un microprocesseur quad-cœurs fonctionnant à 1,4 GHz mais de 2 Go de RAM.
Vous trouverez la page qui lui est dédiée sur le site Internet de QNAP ici.

Ce NAS pouvant accueillir jusqu'à trois disques, celui-ci prend en charge le RAID 5, fonction permettant de coupler tous les disques en un seul disque virtuel, performant et résistant à la panne de l'un de ses trois éléments.
Si cette capacité vous intéresse et que vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à aller voir la page Wikipedia où ce sujet est traité de manière approfondie.
Présentation des caractéristiques du QNAP TS-328 d'un côté...
... et présentation de ses capacités de l'autre côté
Comme pour le TS-128A, le TS-328 propose, en face avant, une prise USB, un bouton de copie des données vers un disque branché sur le port USB avant et les voyants indiquant son état.
Face avant du QNAP TS-328
En face arrière, on trouve le ventilateur, présent pour la bonne santé des trois disques durs, un emplacement pour un câble antivol, un espace pour réinitialiser le TS-328 s'il ne répond plus ("reset"), une liaison série ("IOIOI"), une sortie audio (prise verte), deux prises réseau type RJ-45, deux prises USB et le connecteur pour son alimentation électrique.
Face arrière du QNAP TS-328
Le TS-328 dispose également d'une "Cloud Key", pour son installation automatique, une fois les disques installés et le NAS branché.
Le mini guide d'installation du QNAP TS-328 et les liens d'installation automatique
Le QNAP TS-328 s'ouvre avec une pièce de monnaie. L'installation des disques est très simple et toujours sans outil.
Le QNAP TS-328 ouvert, comprenant un adaptateur pour disque de 2,5''
Le QNAP TS-328 coûte environ 270 € sur Amazon ou sur Ebay.

Informations supplémentaires

Les NAS QNAP TS-128A et QNAP TS-328 sont livrés sans disque dur. Cela permet de choisir la capacité de stockage dont on souhaitera disposer grâce à ces NAS.
Pour ma part, j'ai acheté des disques Seagate BarraCuda 2 To à environ 65 € chacun, qu'on peut également trouver sur Amazon ou Ebay.

Enfin, je tiens à vous mettre en garde : si vous souhaitez installer un disque contenant déjà des données, celles-ci seront probablement supprimées à l'initialisation du NAS.
Comme d'usage, même s'il est prévu, dans certains cas, que les données soient conservés, une sauvegarde du disque sur un autre support serait une précaution raisonnable ; la lecture rapide d'une documentation, sa mauvaise traduction ou une manipulation non maîtrisée peuvent avoir des conséquences désagréables.

Box Internet ?

De votre côté, quel matériel utilisez-vous pour partager ou sauvegarder vos données ?

Commentaires